Saab Sonett III

Exemplaire exposé au Salon de Genève 1971 !

Pour posséder une automobile rare et originale avec une histoire peu commune…

millésime1971
NOUS CONTACTER

le véhicule

Un historique limpide

La Saab Sonett III que nous présentons à la vente est l’un des premiers exemplaires produits durant l’année 1971. Son historique est limpide.

En Mars 1971, à la demande de l’usine, Monsieur Fleury (importateur de la marque Suédoise en Suisse) expose sur le stand officiel de Saab au Salon de Genève la voiture que nous présentons aujourd’hui à la vente. Elle dispose aujourd’hui encore de sa combinaison de couleurs d’origine (bleu avec intérieur en cuir beige). Elle serait l’un des très rares modèles à disposer d’origine de sièges entièrement en cuir.

Elle s’envole quelques semaines plus tard pour rejoindre les Etats-Unis. Le marché Américain étant le principal débouché de la Sonett à cette époque, Saab décide de l’exposer dans divers salons automobiles outre-Atlantique. Au début de l’année 1974, elle est de retour en Suisse. Monsieur Fleury la cède alors à son frère. Cela explique le fait que sa carte grise mentionne une date de 1ère immatriculation en Mai 1974. Bien que ce soit un exemplaire de 1971, elle n’avait jamais été immatriculée jusqu’à cette date.

Très peu utilisée par le frère de Monsieur Fleury, la voiture est alors cédée à un collectionneur Suisse de véhicules anciens et pilote de rallyes historiques. En Novembre 2016, la voiture est acquise par son dernier propriétaire, un passionné résidant dans le Jura Français. La voiture est alors immatriculée en France.

Cette somptueuse et rare Saab Sonett III n’a donc eu que trois propriétaires depuis qu’elle a été vendue par l’importateur Suisse Monsieur Fleury en Mai 1974 ! Elle compte aujourd’hui 91 450 km au compteur.

Travaux de préparation et d’entretien

Lorsque la voiture appartenait au collectionneur Suisse (cité plus haut dans l’historique), un grand nombre de travaux ont été réalisés sur la voiture comprenant une optimisation complète du moteur réalisée par un spécialiste Suisse de moteurs d’avions Saab. Elle dispose maintenant d’une cylindrée de 1880cc, son moteur développe 135cv avec un couple incomparable. En outre, en 2014, la boîte de vitesses a été refaite à neuf et un embrayage renforcé a été monté (facture présente dans le dossier). Ces travaux de préparation et de mise au point ont coûté plus de 12 000 €.

Lorsque le dernier propriétaire a acheté la voiture en Novembre 2016, des travaux de fiabilisation ont été réalisés principalement au garage des Dômes à Clermont-Ferrand, l’un des meilleurs spécialistes de Saab anciennes en France. Les factures de ces travaux sont présentes dans le dossier.

Elle se trouve aujourd’hui dans un état superbe, tant d’un point de vue esthétique que mécanique, il s’agit probablement de l’un des meilleurs exemplaires présents sur le marché actuellement.

Idéale dans un cadre de compétitions de régularité (elle est équipée d’un arceau, d’un extincteur et d’un trip-master), cette superbe Saab Sonett III représente une belle opportunité d’acquérir une rare automobile disposant d’une histoire peu commune. Les Saab classiques sont des modèles attachants, témoins d’une époque désormais révolue…

l'histoire du modèle

L’histoire de la Saab Sonett se déroule en trois chapitres. Pour comprendre la genèse et l’avènement de la « troisième du nom », il est nécessaire de revenir un peu dans le temps…

Sonett I

Nous sommes en 1954 quand l’ingénieur Rolf Mellde commença à penser une nouvelle Saab sportive. Non soutenu par sa direction, il n’hésita pas à développer le projet de son côté dans un endroit tenu secret à quelques kilomètres de Trollhätan où se tenait le siège de la marque Suédoise. De ses travaux résultèrent la Sonett I (nom de code Saab 94) qui fut présentée en 1956. Malgré une toute petite production de 6 exemplaires seulement, la I avait permis à Saab de mettre un pied dans le monde des petites voitures sportives.

Sonett II

Aussi étrange que cela puisse paraître, la Sonett II (Saab 97) n’est pas la suite directe de la I dans sa philosophie. Elle tire en effet son inspiration du projet d’un ingénieur Suédois indépendant nommé Bjorn Karlsröm, qui avait mis au point un petit coupé en fibre de verre (nom de code « MFI-13 »). Entrée en production en 1966 suite aux importants travaux de Sixten Sason, le designer maison, elle marqua une réelle évolution non seulement dans l’histoire de la marque Suédoise mais aussi dans la saga de la Sonett. D’abord dotée d’un 3 cylindres deux temps de 60cv, elle changea de dimension en recevant finalement le fameux V4 Ford 1.5 développant 65cv. Au total, 1 868 furent construits. Saab s’affirmait ainsi dans la construction de petites sportives.

Sonett III

C’est en 1970 qu’apparut la troisième du nom, la Sonett III, qui marqua une révolution totale dans le monde du design. Dessinée par l’Italien Sergio Coggiola, elle est le témoin d’une époque désormais révolue. Au programme, des lignes pures et tendues et une remarquable modernité plus que jamais à la tendance de nos jours. Elle reprenait l’excellent châssis de la II et la fameux V4 Ford (d’abord en 1500cc puis en 1700cc à partir de 1972) et se positionnait à un tarif très abordable. Malgré une production de plus de 8 000 exemplaires, l’histoire de la Sonett s’acheva en 1974 quand de nouvelles normes anti-pollution arrivèrent aux Etats-Unis (principal débouché de la III). Le petit constructeur fut contraint de mettre un terme à la saga, au grand dam de tous les Saabistes.

L’histoire des petits coupés sportifs de la marque Suédoise s’éteignit dans le silence, marquant un tournant dans l’histoire de Saab. La Sonett n’était plus mais le style innovant et original de la marque allait perdurer…

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !