Shelby GT350

Authentique Shelby GT350.

Pour vivre le rêve Américain...

millésime1966
  
prixPSD
NOUS CONTACTER

le véhicule

2160

À bien des égards, la Ford Mustang que nous présentons aujourd’hui à la vente n’est pas une Mustang commune.

L’histoire de la plus célèbre des sportives américaines est multiple et s’étend sur une très longue période de temps (elle est d’ailleurs toujours d’actualité de nos jours). Mais une question demeure en suspens… Et s’il devait n’en rester qu’une ? De nombreux amateurs de cette légende feraient probablement le choix de la 350 GT Shelby et ils ne s’y tromperaient pas !

L’auto qui illustre cette page est l’une des rares 1365 Shelby GT350 « standard » produites en 1966.

Numéro de série : SFM6S2160

Historique

Produite au début du mois de Mai 1966, 2160 n’a pas été tout de suite acquise par son premier propriétaire. Utilisée comme voiture de société par la Shelby American, ses premiers tours de roue furent effectués par Jim Riddle, un collaborateur proche de Carroll Shelby avant d’être envoyée chez un concessionnaire Ford à Huntington Beach en Californie.

Présentée ensuite chez deux autres concessionnaires de la marque américaine (Carter Auto Transport à Newark, New Jersey puis Paul Carey Ford à Decatur, Géorgie), elle est acquise et immatriculée quelque temps plus tard par son premier propriétaire, Adolph Szewczyk.

Depuis la Géorgie, où elle réside durant quelques années, elle rejoint la Floride voisine où on la retrouve immatriculée au nom de Michael Vacco Jr. (le second propriétaire ?). Elle connaît à cette époque une vie tranquille sous le soleil de Fort Lauderdale.

À la suite de cela, elle est acquise auprès de Mustang Classics (Pompano Beach, Floride) puis importée en France le 30 Novembre 1990 par son premier propriétaire Français, qui va la conserver pendant près de 20 ans. C’est à cette occasion qu’elle est immatriculée pour la première fois en France (5780 YF 92) et qu’elle bénéficie d’une préparation à la compétition afin de s’illustrer dans le Championnat VEC Français. Son PTH d’époque est joint dans le dossier historique (date de délivrance : 24 Février 1997).

En 2009, Claude Dubois, figure éminemment connue dans le monde de la compétition historique, ancien pilote avec plusieurs participations au Mans à son actif, ancien importateur Shelby, De Tomaso et Chrysler pour la Belgique, authentifie l’auto après une inspection complète. Les conclusions de ce travail sont jointes dans le dossier historique de la voiture.

En voici des extraits :

« L’authenticité de 2160 ne fait aucun doute pour moi après les vérifications et investigations faites en Avril 2009. Durant l’examen physique de la voiture : [j’ai procédé à/aux] vérifications des numéros VIN Ford et Shelby avec desserrage des ailes avant, un examen des équipements typiques Shelby et la conformité de chaine cinématique (« driveline »). Le capot du moteur est en fibre de verre, d’après le SAAC [Shelby American Automobile Club], ces capots étaient montés d’une manière erratique en production, donc pas systématiquement sur toutes les voitures. Suite à mon examen, je puis confirmer que toutes les pièces typiquement Shelby se trouvent sur la voiture. Comme Jim Riddle, son premier utilisateur était responsable chez Shelby American des pièces de rechange et des accessoires, cela n’a rien d’étonnant. »

« Les numéros de VIN Ford et Shelby ont été envoyés à Howard Pardee (responsable des Shelby 1965 et 1966 auprès du SAAC – Shelby American World Registry). Le SAAC détient la liste secrète des numéros Ford et Shelby, qui doivent donc concorder lorsqu’il s’agit d’une véritable Shelby. Le SAAC m’a donc confirmé […] que ces numéros étaient bien concordants. »

À l’issue de cette inspection, elle est acquise par son dernier propriétaire, un autre Français. Utilisée avec parcimonie depuis cette date, elle affiche néanmoins dans une très belle condition générale à la suite d’un check complet dont elle a bénéficié dans nos ateliers en amont de sa commercialisation.

2160 est offerte sur le marché pour la première fois depuis Janvier 2010.

Condition générale

Présentée dans une livrée traditionnelle Wimbledon White assorties de deux larges bandes bleues en son centre, cette belle 350 GT Shelby affiche une très belle condition générale. Sur les bas de caisse, de part et d’autre du véhicule, on retrouve les fameuses bandes autocollantes latérales badgées « GT 350 ».

Les exemplaires assemblés en 1966 sont aisément reconnaissables grâce aux custodes arrière en plexiglass, ce qui les différencie au premier coup d’œil des exemplaires de 1965 qui présentaient quant à eux des louvres au même endroit.

Cet exemplaire a conservé quelques spécificités esthétiques de son passé en compétition. Parmi celles-ci, nous pouvons noter les sorties latérales (que l’on retrouve entre autres sur les Shelby 350 GT-R de la même époque), les jantes superbes jantes American Racing 15 pouces en aluminium chaussées de Dunlop Racing, les sécurités des capots avant et arrière ou encore la tirette d’extincteur qui est présente au niveau du capot moteur côté passager.

Présentée il y a encore peu de temps avec un habitacle de compétition, cette Mustang a bénéficié dans nos ateliers d’une remise en conformité avec son intérieur d’origine dont la totalité des éléments avait été précieusement conservée avec la voiture. Les baquets ont laissé place aux sièges « civilisés », de couleur noire, qui équipaient l’auto quand elle sortit des établissements de la Shelby American en 1966.

Hormis les trois manomètres additionnels et le coupe-circuit qui ont été rajoutés sur le tableau de bord, l’habitacle de cette Mustang a été ramené à sa condition d’origine. Le superbe volant, propre à ce modèle et badgé « GT 350 » en son centre, donne le ton de l’expérience qui attend le futur propriétaire de cette auto, tout comme les seuils de portes « shelby american, inc ».

À noter également que cette 350 GT Shelby bénéficie d’un réservoir de 100 litres homologué FIA, qui avait été installé par l’avant-dernier propriétaire quand celui-ci avait décidé d’engager l’auto en compétition.

Le moteur est un véritable 289 HP (Code-K), avec les poussoirs mécaniques, les bielles et pistons renforcés.

Au niveau de la transmission, on retrouve une boîte de vitesses mécanique 4 rapports (code RUG) Ford Top Loader et un imposant pont arrière de 9 pouces avec un différentiel à glissement limité. La seule modification faite au moteur pour en améliorer la fiabilité est le montage de culbuteurs à rouleaux et d’un radiateur d’huile.

Le système de freinage optimisé dispose de disques à l’avant, avec amortisseurs Koni et jambes de force.

Récemment, dans nos ateliers, ce véhicule a bénéficié d’un check complet en vue de la commercialisation. Parmi ces travaux, nous pouvons noter le reconditionnement du système de freinage du train avant, la réfection complète du bocal de liquide de frein, la réfection complète du ciel de toit (travaux réalisés par un sellier spécialisé), le remplacement des montants de pare-brise intérieurs et des joints de pare-brise avec contrôle d’étanchéité et enfin une vidange complète moteur, boîte de vitesses, pont.

Contenu du dossier historique

Carte grise française normale
Anciens titres de circulation Américain et Français
Correspondances entre l’avant-dernier propriétaire et Claude Dubois
Correspondances entre Claude Dubois et Howard Pardee
Extraits des registres du Shelby American World Registry
Facture d’achat du véhicule aux USA auprès de Mustang Classics
Tous les éléments d’importation du véhicule en France
Nombreuses factures d’entretien et de préparation
Ancien PTH FIA
Photos du véhicule avec son ancienne immatriculation française

Un choix de collectionneur avisé

En plus de ces éléments, cette Shelby GT350 vient avec un important lot de bord incluant 4 jantes probablement d’origine.

Peu d’automobiles sont à mêmes d’apporter à leurs propriétaires, avec une telle authenticité, les saveurs du passé. Icône mondialement reconnue, le statut de star de la Mustang n’est plus à faire, pas plus que celui de Carroll Shelby himself…

Modèle parmi les plus recherchés de toutes les Mustangs classiques, la GT350 de 1966 est installée confortablement en bonne place dans le cœur des connaisseurs de la saga Shelby. Cet authentique exemplaire, certifié par deux spécialistes de renom, est offert sur le marché pour la première fois depuis plus de 10 ans.

Les opportunités d’acquérir de telles autos sur le marché Européen ne sont pas légions. Présentée dans une superbe condition générale et en-dessous des prix pratiqués aux US pour des modèles similaires, il ne fait nul doute que 2160 va attirer la lumière des projecteurs.

Un choix de collectionneur avisé, à n’en pas douter…

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !