Jaguar Type-E S1.5 2+2

Superbe teinte d'époque Pale Primrose Yellow.

Pour des promenades hautes en couleur...

millésime1968
  
prixRéservée
NOUS CONTACTER

le véhicule

Certificat Heritage

Selon son certificat Heritage, la Jaguar Type-E que nous présentons à la vente sortit des usines de Browns Lane le 20 Mai 1968 avant d’être envoyée au-devant de son destin quelques jours plus tard, Outre-Atlantique.

Bien que nous n’ayons pas connaissance du concessionnaire qui la vendit à son premier propriétaire, le certificat nous a appris qu’elle arriva à New-York par l’intermédiaire du distributeur Jaguar Cars.

Il s’agit d’une « Série 1.5 » (ce terme n’est pas officiel) 2+2, en conduite à gauche d’origine, équipée d’un moteur 6 cylindres de 4.2 litres et d’une boîte Jaguar 4 rapports.

Elle est aujourd’hui toujours présentée dans sa combinaison de couleurs d’origine (Pale Primrose Yellow avec intérieur noir).

Les éléments de son certificat Heritage nous ont appris que ses numéros de châssis et de moteur étaient concordants (« matching numbers »).

Historique

Ayant commencé sa vie sur la côte Est dans l’état de New-York, cette Type-E connut par la suite les douceurs du climat de l’état de Californie sur la côte Ouest.

Propriété du même passionné américain du début des années 1990 à Mai 2013, elle fut acquise à cette date par un professionnel français qui se chargea de la faire importer puis immatriculer en France avant de la céder à son dernier propriétaire, un résidant de la région Rhône-Alpes.

Utilisée sur une base fréquente par ce dernier, elle a fait l’objet ces dernières années d’un entretien rigoureux et d’importants travaux de restauration auprès de spécialistes comme l’attestent les nombreuses factures jointes dans le dossier historique.

Derniers travaux

Tout récemment, en Septembre 2022, une importante révision a été effectuée chez un spécialiste en vue de la commercialisation.

En voici les détails :

Remplacement de toutes les durites d’eau
Remplacement de tous les silentblocs du train avant
Remplacement des silentblocs de tirant de pont
Remplacement des amortisseurs avant
Remplacement des joints de collecteurs d’échappement
Reconditionnement et optimisation du système de freinage
Remplacement de l’émetteur et du récepteur d’embrayage
Remplacement de l’alternateur
Vidange moteur (et remplacement du filtre à huile)
Essai routier

Les factures de ces éléments sont jointes dans le dossier historique (près de 4 500 € de travaux).

Elle se trouve désormais prête à reprendre la route pour écrire les prochaines lignes de son histoire.

Condition générale

Ayant bénéficié au cours de l’année 2017 d’importants travaux de restauration portant sur la caisse, la condition esthétique de cette belle anglaise est aujourd’hui vraiment superbe.

C’est le Pale Primrose Yellow d’origine qui a été choisi à l’occasion de ces travaux par le dernier propriétaire pour conserver l’auto dans sa configuration de couleurs d’usine.

Le dossier historique présente les factures de ces travaux.

Les interventions portant sur la caisse (tôlerie, peinture complète, antigravillonage des passages de roue…) ont été effectuées par la talentueuse équipe de la carrosserie Pemeant (Drôme) tandis qu’un autre spécialiste s’est chargé de procéder au changement de l’ensemble des joints (jointes de portières, joints de pare-chocs, joints de seuils de portes etc) et de la réfection du faisceau électrique des phares.

Cinq années après ces travaux, la caisse affiche toujours une excellente condition. Aucun choc ou rayure ne sont à relever hormis un impact superficiel à l’extrémité avant du capot moteur.

Les alignements sont très bons, au niveau de tous les ouvrants. Souvent approximatifs sur les Type-E, ils présentent ici une justesse très satisfaisante à l’œil (surtout au niveau du capot moteur).

Les chromes sont superbes.

À l’avant, de part et d’autre du capot moteur, se trouve l’un des signes distinctifs des non-officielles « séries 1.5 » avec les feux qui ne disposent pas de glaces recouvrantes (« non-covered healights »).

Détail à relever, les superbes plaques d’immatriculation Maillefaud noires qui viennent orner cette élégante Type-E.

Dans l’habitacle, le conducteur et ses trois éventuels passagers (carte grise 4 places) sont invités à prendre place dans un intérieur superbement patiné.

Particularité de cet exemplaire, les appuie-têtes, dont sont équipés les deux sièges avant.

C’est dans l’habitacle que l’on retrouve les autres spécificités de la « série 1.5 » avec notamment les interrupteurs du tableau de bord qui viennent remplacer les plus petits boutons de la série 1.

Le compteur en miles a été remplacé au profit d’un compteur en km/h.

Le ciel de toit gris affiche un très bel état, sans accroc, ni tâche. À noter que les factures du dossier font également état d’une réfection complète de la casquette du tableau de bord en 2017.

D’un point de vue mécanique, l’ensemble est très sain. Les différents essais routiers que nous avons effectués au volant de cette auto nous ont confirmé sa belle santé.

Le rapport de pont est de 3.07 (43/14). Il s’agit du rapport de pont le plus polyvalent pour une Type-E équipée d’un moteur 4.2 litres.

Un nouveau contrôle technique sera effectué pour la vente du véhicule.

Contenu du dossier historique

Carte grise française de collection
Certificat Jaguar Heritage
Nombreuses factures d’entretien (en France et aux USA)
Contrôles techniques (un nouveau sera effectué pour la vente du véhicule)
Manuels du propriétaire
Rapport d’expertise indépendant
Rapport Histovec
Dossier de photos additionnelles sur demande

Faire l’expérience de la Type-E… à 4 !

Au début de son histoire jusqu’en Mars 1966, la Type-E était une auto qui ne pouvait se partager qu’à deux. Mais à compter de cette date, Browns Lane présenta une version 2+2 de la fameuse sportive. Elle fut produite pour élargir sa clientèle, surtout aux États-Unis, avec une banquette arrière, un espace de bagages plus important, un toit et un pare-brise surélevés, avec une transmission automatique en option.

L’exemplaire que nous présentons à la vente a bénéficié ces dernières années d’un entretien régulier ainsi que de nombreux travaux de restauration. Présenté dans une attractive teinte d’époque, il saura convaincre le passionné à la recherche d’un exemplaire de qualité.

Le mot de la fin revient à Autocar dans l’un de ses articles en 1966 : « Extends the scope of what is a truly grand tourer to those with families, or bachelor with more than one friend. As such it has become slightly less of an E-Type and rather more of a Jaguar. »

Le caractère sportif d’une Type-E combiné à l’élégance et au confort d’une Jaguar, voilà ce qu’est la 2+2. Une Type-E qu’il convient de considérer à part entière dans la famille de la sportive de collection la plus iconique de l’histoire automobile. Il n’appartient qu’à vous d’en apprécier la teneur…

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !