Chevrolet Corvette Stingray Convertible

Big Block de 7 litres développant 457cv !

Pour toutes les épreuves majeures de Peter Auto (Tour Auto, LMC, CER)…

millésime1969
  
prix115 000 €
NOUS CONTACTER

le véhicule

Notre Chevrolet Corvette Stingray convertible : une machine de compétition

La Chevrolet Corvette Stingray 7.0 que nous présentons à la vente est une automobile spéciale à bien des égards. Pour bien cerner son histoire, il est nécessaire d’effectuer un retour dans le passé.

Né en 1945, décédé en 2015, John Greenwood est considéré comme le pape des Corvette de compétition. Participant régulier des plus prestigieuses épreuves Américaines au volant de ses engins bodybuildés et survitaminés, son plus grand exploit fut de mener sa fameuse « Stars & Stripes » à une superbe 10ème place au général durant les 24h de Daytona 1971. La légende était en route. Jusqu’au début des années 80, les Corvette de Greenwood terrorisèrent les circuits de Sebring au Mans en passant par Watkins Glen et Laguna Seca…

Restauration

La Stingray qui illustre cette page est un hommage à John Greenwood. Elle a été entièrement restaurée et préparée en 2015 par Helary Racing à Toulouse, dans le but de la faire courir au Tour Auto 2016 pour le compte d’Automoto avec Anthony Beltoise et Jean-Pierre Gagick comme pilote et co-pilote.

Le châssis a été entièrement thermolaqué. La carrosserie a bénéficié de très importants travaux. Certaines photos jointes au dossier accompagnant la voiture nous permettent d’en voir l’ampleur.

Le moteur V8 culbuté « big block » de 6998cc a été entièrement démonté. L’arbre à came, les pistons et les coussinets ainsi que toutes les pièces d’usure ont été remplacés. Il a par la suite été rodé et réglé sur un banc. La puissance délivrée est de 457cv avec un couple de 48mkg.

Les rotules, les roulements, les disques de frein ainsi que les amortisseurs ont été changés. Le pont a été refait intégralement. Une boîte de vitesse, un embrayage et un arbre de transmission neufs ont été installés. Le réservoir qui se trouvait alors dans la voiture a été changé au profit d’un neuf homologué de 100 litres de capacité. Enfin, tout le faisceau électrique a été refait à neuf.

Le montant total de la préparation avoisine les 60 000 € (factures présentes dans le dossier).

A l’issue de ces travaux, la voiture a pris part au Tour Auto 2016 pour TF1. Anthony Beltoise l’a menée à une brillante 7ème place dans sa catégorie. Anecdote amusante, le hard-top de la voiture s’est envolé lors de la première course de l’épreuve qui se tenait à Dijon-Prenois, heureusement sans aucune conséquence…

Cette formidable machine de compétition est prête à courir dans la majorité des épreuves proposées par Peter Auto (CER, Le Mans Classic, Tour Auto).

Elle dispose de son Passeport FIA 2018.

l'histoire du modèle

Chevrolet Corvette : le mythe américain

Rares sont les automobiles dont le nom s’est inscrit de manière durable dans l’histoire. Cependant, certains modèles ont marqué et continuent de marquer encore aujourd’hui le monde automobile de leur trace indélébile : la Porsche 911 en Allemagne, la Toyota Supra au Japon et la Chevrolet Corvette aux Etats-Unis.

Présentée en 1968, la C3 (troisième déclinaison de la Corvette) surnommée le « requin » à sa sortie en raison de ses nombreuses similitudes avec le concept car « Mako Shark II » dessiné par Larry Shinoda, se démarque avec un dessin plus moderne, davantage en phase avec son temps. Bien que le châssis et le moteur soient similaires à la C2, la carrosserie et l’intérieur sont entièrement repensés. Elle se décline en deux versions, coupé et cabriolet.

Les différentes variantes (tant au niveau du style que de la motorisation) se succèdent pendant le long règne de 14 ans de la C3 sur la gamme Chevrolet de l’époque. Ainsi, plus de 540 000 C3 Stingray voient le jour de 1968 à 1982 faisant de cette auto mythique la plus produite de toutes les Corvette à ce jour. L’histoire était en marche…

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !