Ferrari 208 Turbo

La première Ferrari turbo-compressée de l'histoire. 437 exemplaires seulement.

Pour de belles balades Italiennes...

millésime1982
  
prix72 000 €
NOUS CONTACTER

le véhicule

La Ferrari 208 Turbo qui illustre cette page a été livrée neuve en Italie en 1982. Il s’agit de l’un des premiers exemplaires produits. Elle se présente aujourd’hui encore dans sa teinte d’origine Rosso Corsa avec un intérieur cuir beige à la patine inimitable.

Historique

En Mai 2003, la voiture est acquise par un Français et à cet effet, importée en France. Le service homologation de Pozzi Paris délivre alors un certificat de conformité partielle au nouveau propriétaire afin qu’il puisse la faire immatriculer en France. Ce certificat ainsi que de nombreuses factures sont présentes dans le dossier qui accompagne la voiture. La lecture de celles-ci nous ont permis de retracer l’historique de la voiture en France.

Entretenue régulièrement en région parisienne chez un spécialiste de la marque, cette 208 Turbo bénéficie d’une réfection moteur complète en Mai 2006. Elle comporte alors 35 270 km au compteur (facture de 18 150 €).

La voiture est ensuite acquise au début des années 2010 par un Français résidant dans l’Est de la France, à proximité de Metz. Un entretien régulier est effectué chez un spécialiste Ferrari basé de l’autre côté de la frontière à Völkingen, en Allemagne. Elle est alors mise en vente chez un spécialiste de la marque Italienne (43 800 km au compteur). Une facture nous apprend qu’une courroie de distribution neuve a été commandée à cette période chez Red Parts, puis installée sur la voiture avant qu’elle ne soit vendue.

Au début de l’année 2016, elle est acquise par un passionné résidant en région Lyonnaise. Le dernier entretien effectué a été réalisé le 27 Décembre 2017 alors que la voiture comptait 46 225 km au compteur. Elle en affiche 46 280 aujourd’hui. Depuis la dépose/repose du moteur en 2006, cette 208 Turbo n’a donc parcouru que 11 000 km, témoin de l’utilisation parcimonieuse dont elle a bénéficié de la part de ses différents propriétaires Français.

Classique depuis la naissance

Aujourd’hui recherchée mais depuis toujours exclusive et somptueuse, la Ferrari 208 Turbo est une automobile de rêve à part entière. Dans un premier temps moins cotée que ses sœurs atmosphériques de 3 litres, elle s’affirme aujourd’hui comme un vrai collector, une valeur sûre que seuls les connaisseurs avertis sauront discerner.

l'histoire du modèle

La genèse d’une voiture d’exception

Il est essentiel de remonter un peu dans le temps pour comprendre la genèse de la Ferrari 208 Turbo. A la fin des années 70 en Italie, la fiscalité Italienne en vigueur était très restrictive vis-à-vis des cylindrées au-delà de 2 litres. Cependant, une subtilité limitait la TVA à 18% sur les véhicules de moins de 2 litres. Pour cette raison, à cette époque, les bolides de Maranello se vendaient bien partout dans le monde hormis en Italie, où pourtant résidaient les clients parmi les plus fidèles de la marque. Il fallait réagir.

En 1980, Ferrari dévoile la 208 GTB puis la 208 GTS, deux modèles exclusivement réservés au marché Transalpin. Malgré cela, les 155cv du V8 de 2 litres peinent à convaincre (la 308 GTB/GTS proposée à la même époque faisait 100cv de plus) … La solution ? Le Turbo !

Caractéristiques et production

Produite à partir de 1982 et toujours réservée uniquement au marché Italien, la Ferrari 208 Turbo séduit. Il s’agit du tout premier modèle de la marque équipé d’un Turbo. La différence par rapport par à la 208 « de base » se fait sentir : un turbo, 220cv et autant de couple que la 308 QV ! Seuls 437 modèles verront le jour en version GTB et 250 en version GTS faisant de cette automobile un collector dès sa naissance. Suivra ensuite une autre variante de 208, très rare également, empruntant la coque de la 328 et développant 254cv (production : 828 GTS et 308 GTB). Tous ces rares modèles Turbo sont aisément reconnaissables grâce à la prise d’air Naca située sur les flancs gauche et droit de la voiture, juste devant les roues arrières.

D’une certaine manière, on peut affirmer que la 208 Turbo est la mère de la 288 GTO et de la F40, toutes deux turbo-compressées. C’est à elle ainsi qu’à sa drôle d’histoire que l’on doit l’introduction du Turbo à Maranello… Sa grande beauté, sa rareté et sa noblesse en font aujourd’hui une automobile de choix pour les collectionneurs avisés.

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !