Ford Cortina Lotus Mk1 FIA

Passeport FIA. Prête à courir.

Pour prendre part aux plus belles épreuves historiques...

millésime1964
  
prix65 000 €
NOUS CONTACTER

le véhicule

D’après son numéro de châssis, la Ford Cortina Lotus que nous présentons à la vente a été assemblée en Septembre 1963 dans les usines de Dagenham en Angleterre. Il s’agit d’un modèle 125E (1558cc Lotus RHD) qui se présentait à l’époque dans la même combinaison de couleurs qu’elle arbore aujourd’hui : Ermine White avec bandes latérales Sherwood Green. C’est une version « pre-Airflow » (clignotants séparés de la calandre, absence de grille d’aération sur les montants arrière), faisant référence aux premiers modèles assemblés : Mk1.

HISTORIQUE RÉCENT

Demeurée longtemps en possession d’un passionné Français qui a participé, entre autres, à de nombreuses courses de côte à son volant avec un succès certain, elle a été acquise par son dernier propriétaire, un autre Français, au début de l’année 2014. Depuis, ce sont près de 70 000 € qui ont été investis pour entretenir, préparer et affûter cette Cortina Lotus. De ses propres mots, ce dernier nous a confié « avoir eu un plaisir fou en piste au volant de cette auto » …

Très sollicitée ces dernières années en compétition, cette Cortina Lotus a été affûtée dans le but de s’exprimer sur piste. La préparation du moteur a été réalisée par l’Atelier Harper (Philip Harper) en région parisienne avant que l’assistance et la maintenance du véhicule soient confiées pendant plus de deux années à l’équipe de Pete Johnson (Race Works Motorsport) en Angleterre. C’est à cette occasion que la voiture a pris part à plusieurs manches du U2TC (Motor Racing Legends) dont les 6 Heures de Spa en 2015.

Revenue en France au début de l’année 2017, la voiture a alors été confiée à Team4Racing en région parisienne avant que son propriétaire ne soit couronné lauréat des Challenges Asavé à la fin de la saison suite à de belles bagarres sur les circuits tout au long de l’année.

Après une importante opération de maintenance au début de l’année 2018, cette Cortina Lotus s’est distinguée lors des deux courses de U2TC des 6 Heures de Spa 2019 avant de reprendre la piste entre nos mains au début de l’année 2020 sur le Circuit de Dijon-Prenois pour une journée de roulage organisée par l’Asavé. Au préalable de ce trackday de mise au point, un check-up complet avait été effectué dans nos ateliers.

Il est à noter que l’ensemble des factures d’entretien et de préparation, sans exception, sont jointes au dossier qui accompagne la voiture.

CONFIGURATION ACTUELLE

– Conduite à droite (modèle 125E)
– Moteur Ford Lotus Twincam 1600cc
– Deux carburateurs Weber 45
– Boîte de vitesses 4 rapports à crabots, close-ratio
– Autobloquant Quaife
– Vitres en lexan (excepté le pare-brise avant)
– Volant Momo en alcantara
– Baquet Tillett (validité 2021)
– Harnais 5 points (validité 2021)
– Arceau cage complet FIA
– Extincteur
– Coupe-circuit

Cette Cortina Lotus dispose d’une carte grise Française normale et d’un PTH FIA (valide jusqu’en 2026) pour Circuit, Rallye et Course de côte (Période F).

Prête à courir, il ne fait nul doute que ce véhicule retrouvera rapidement l’atmosphère de la compétition entre les mains d’un heureux nouveau propriétaire. Disposant d’une liste d’éligibilité extrêmement conséquente, il s’agit véritablement d’une automobile de choix pour s’engager dans les plus grandes épreuves historiques Européennes. Les inconditionnels de Jim Clark apprécieront…

l'histoire du modèle

LA CORTINA LOTUS DANS SPORT AUTO

« La Ford Cortina Lotus possède un brio absolument exceptionnel. Sa vivacité, sa précision, sa légèreté sont époustouflantes. Le revers de la médaille consiste en une finition très ordinaire et aussi, dans une certaine mesure, en une tenue de route qui nécessite une période de familiarisation avant d’être comprise. Dans l’ensemble, le tempérament de cette voiture sort tout à fait de l’ordinaire : et même si on  l’on n’est pas d’accord avec tous ses traits, on n’échappe pas à son allégresse ». (José Rosinski, Sport-Auto, 1966)

LA GENÈSE D’UN MYTHE

La Ford Cortina Lotus est le résultat de la collaboration entre le géant Ford Grande-Bretagne et le constructeur Britannique de voitures de compétition Lotus. Au début des années 1960, les deux marques avaient autant besoin l’une que l’autre que cette aventure voie le jour et accessoirement, il est à noter que rien n’aurait été envisageable l’une sans l’autre. Ainsi, quand Walter Haynes fut chargé par la maison-mère de Dearborn de développer un programme de compétition pour Ford Grande-Bretagne, les contacts se firent rapidement.

Les automobiles de série de Ford GB étaient alors jugées beaucoup trop conservatrices et même quelque peu démodées lors de leurs sorties (cf. Anglia et Cortina). La marque Lotus, quant à elle, se trouvait à ce moment-là dans une situation économique compliquée et son deal avec Ford GB lui permit d’agrandir considérablement son usine.

Le projet de la Cortina Lotus fut confié à Hugh Haskell, le chef ingénieur de la marque Britannique qui travailla de concert avec les ingénieurs de Ford. En Août 1962, un prototype fut mis au point et rapidement poussé dans ses retranchements par celui dont cette voiture deviendra mythique par la suite : Jim Clark. Tous les tests, les améliorations et les corrections furent réalisées par lui. Ceci n’est probablement pas étranger à l’amour inconditionnel que Clark portait à cette automobile…

En Octobre 1962, quand les mises au point furent achevées, la Ford Cortina Lotus Mk1 fut annoncée puis présentée au monde lors du 4ème Racing Car Show à Olympia (Londres) en Janvier 1963. Toutes les Mk1 commencèrent leur vie dans l’usine Ford de Dagenham, toutes peintes Ermine White (hormis certains modèles Works qui furent peints en rouge) avant d’être acheminées, nues, vers l’usine de Cheshunt pour y recevoir des pièces et des élements de carrosserie made in Lotus : moteur Twin Cam, boîte de vitesses « close-ratio », suspensions, freins, portes en aluminium (tout comme le coffre et la capot moteur) etc.

JIM CLARK OU SIR JOHN WHITMORE ?

La Cortina Lotus devient rapidement très célèbre notamment grâce aux exploits de Jim Clark et de Sir John Whitmore. Anecdote amusante, le dessin commandé par Ford qui apparaissait sur la brochure de présentation de la voiture mettait en scène deux personnes tout sourire aux visages familiers : Colin Chapman dans le siège passager, Jim Clark derrière le volant. Comme un signe…

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !