Jaguar XK 150 Roadster

Historique connu. Exemplaire équipé d'un moteur VAS 3.8 S de 265cv.

Pour posséder l'un des plus beaux roadsters Anglais...

millésime1958
  
prix159 000 €
NOUS CONTACTER

le véhicule

Historique de notre XK 150 Roadster

La Jaguar XK 150 Roadster (OTS : Open Two-Seater) que nous présentons à la vente a été livrée neuve à son premier propriétaire le 28 Mai 1958 à New York via l’importateur officiel de la marque. D’origine, elle était équipée d’un moteur 3.4 et se présentait dans une teinte Carmen Red avec intérieur en cuir noir. Quelques années plus tard, elle était de retour sur le Vieux Continent, dans son Angleterre natale. C’est probablement à cette époque qu’elle a bénéficié d’un changement de moteur, le 3.4 d’origine étant retiré au profit d’un exceptionnel VAS 3.8 S d’usine avec trois carburateurs. Nous ignorons la cause de ce changement de moteur.

En 1990, elle fut acquise par un passionné résidant à Southampton en Angleterre. Le certificat d’immatriculation britannique « V5 » (daté du 8 Octobre) est présent dans le dossier qui accompagne la voiture. C’est ce document qui fait référence en premier lieu au changement du moteur.

Elle fut vendue quelques mois plus tard à son troisième propriétaire, un Français résidant dans le Nord-Pas-de-Calais (Auchy-lez-Orchies). Les documents des douanes françaises relatifs à cette acquisition sont présents dans le dossier. Ce dernier s’en sépara le 5 Décembre 1996 au profit du quatrième possesseur de la voiture en procédant à un échange contre une Jaguar Type-E de 1969. Le document faisant foi de cet échange est présent dans le dossier.

Il est à noter qu’à cette période, cette XK 150 Roadster portait toujours la même immatriculation Britannique depuis 1990 et ce malgré sa présence sur le territoire Français depuis plus de 10 ans. En Mars 2000, il fut décidé de procéder au changement d’immatriculation. Une attestation de conformité fut alors délivrée par Jaguar France pour permettre la réalisation d’une carte grise Française. Cette attestation précise qu’il s’agit d’une XK 150 avec une cylindrée de 3800cc et une puissance administrative de 22cv.

Le 3 Juin 2003, elle fut acquise par son cinquième et dernier propriétaire, un amoureux de la marque Britannique résidant dans la région Rhône-Alpes. Celui-ci entama une restauration complète de la voiture de 2006 à 2011. Depuis la fin de ces travaux, cette XK 150 Roadster a été utilisée avec parcimonie et soin par son dernier possesseur comme son état actuel le démontre.

Moteur VAS 3.8 S

Il est intéressant de mettre ici en relief quelques chiffres concernant le moteur qui équipe cette voiture. Seulement 283 XK 150 sont sorties d’usine avec le moteur 3.8 S (coupés, roadsters et cabriolets confondus). Seulement 312 moteurs de ce type auraient été assemblés par l’usine à l’époque de la fabrication des ces voitures. Sur les 283 exemplaires cités plus haut, seulement 37 XK 150 Roadster ont été assemblées avec un moteur VAS comme celui qui équipe cette voiture (14 en LHD, 23 en RHD). A l’époque, seules 4 XK 150 équipés du moteur VAS 3.8 avaient été livrées neuves en France (3 coupés, 1 cabriolet).

Le VAS 3.8 S est la plus grosse motorisation produite pour la XK 150. Il développe 265cv et est alimenté par trois carburateurs SU.

Restauration

En 2006, le dernier propriétaire de cette XK 150 Roadster a décidé de mener une restauration complète qui s’est achevée en 2011. A cette occasion, près de 55 000 € ont été investis (pièces et main d’œuvre). Le détail de toutes les dépenses liées à ces travaux est présent dans le dossier qui accompagne la voiture ainsi que l’ensemble des factures. Mécanique, tôlerie, carrosserie, sellerie, rien n’a été laissé au hasard. De plus, le dernier propriétaire a mis à notre disposition près de 200 photographies retraçant toutes les opérations menées sur la voiture. Celles-ci sont jointes au dossier également.

Esthétiquement, la voiture se présente aujourd’hui dans un superbe état, tous les alignements sont excellents. Malgré le fait qu’elle ne soit plus dans sa teinte d’origine, la combinaison de couleurs actuelle lui sied parfaitement (Indigo Blue avec sellerie rouge foncé). Les chromes ainsi que l’ensemble de la carrosserie ne souffrent d’aucun choc ou de rayure importante témoignant de tout le soin apporté par le dernier propriétaire de la voiture depuis la restauration. La capote ainsi que le couvre-tonneau sont en excellent état. Une mise sur le pont confirme une caisse très saine, exempte de toute corrosion.

D’un point de vue mécanique, la voiture se trouve en parfaite santé. Il est à noter que la boite de vitesses d’origine a été remplacée à l’issue de la restauration au profit d’une excellente boite Getrag 5 rapports. Elle est équipée en outre d’une pompe à essence additionnelle, d’un allumage électronique et de la direction assistée. Récemment, en Décembre 2018, un entretien d’importance a été réalisé en même temps que certains travaux d’ordre mécanique auprès d’un spécialiste de l’Ain. A cette occasion, entre autres choses, la direction assistée a été réparée, la culasse a été démontée et un joint de culasse renforcé installé (facture de 3 600 € jointe au dossier). Par ailleurs, un contrôle technique vierge de toute anomalie a été réalisé en Février 2019.

Un parfum d’autrefois

Les chiffres le montrent, les XK 150 équipées de l’exceptionnel moteur 3.8 S sont rares. Les opportunités d’acquérir ces automobiles de rêve ne sont pas légions. Ces voitures justifient l’admiration unanime que la légendaire marque Britannique a acquise pendant de nombreuses années successives à l’époque, montrant ainsi au monde tout son leadership technique et sportif. Seulement 5 personnes ont eu le privilège de posséder ce superbe roadster depuis 1958, qui de vous prendra le témoin ?

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !