MGA Mk1 FHC FIA

Préparation d'excellente facture. Passeport FIA.

Pour prendre part au prochain Tour Auto...

millésime1959
  
prix44 000 €
NOUS CONTACTER

le véhicule

Historique de notre MGA Coupé

La MGA 1600 Mk1 FHC que nous présentons à la vente a été livrée neuve, de série, en Novembre 1959 en Angleterre (RHD). Lors de sa sortie d’usine, elle se présentait dans une teinte noire avec un intérieur rouge avant qu’elle ne soit, des années plus tard, transformée en automobile de compétition. Elle arbore fièrement depuis cette belle teinte verte pâle (Ash Green).

A partir de 2009, cette MGA a fait l’objet d’une utilisation intensive en compétition et a rencontré de nombreux succès dans les mains de ses différents propriétaires. Jusqu’en 2016, elle s’est exprimée dans bon nombre de championnats en Grande-Bretagne (MG Car Club, Thoroughbred Sports Cars Championship, HSCC, VSCC etc). Elle était alors entretenue et préparée chez Richard Thorne Classic Cars, spécialiste Britannique reconnu notamment dans le monde des Morgan. Ainsi, près de £15000 (l’équivalent de près de 17000 €) ont été dépensés entre Juin 2012 et Avril 2014 pour rendre la voiture performante. Les factures de ces travaux sont toutes présentes dans le dossier qui accompagne la voiture.

En 2016, la voiture a quitté son Angleterre natale pour rejoindre la France où elle s’est installée depuis, et de quelle manière… Elle a alors emmené à plusieurs reprises son propriétaire sur la plus haute marche du podium de l’Asavé 65 dans le cadre de l’Historic Tour FFSA où elle s’est exprimée pendant trois années jusqu’à aujourd’hui. Gage de ses performances et de son excellente santé, elle s’est imposée lors des trois dernières manches de ce championnat auxquelles elle a pris part cette année (6 Mai 2018 à Dijon-Prenois, 27 Mai 2018 à Charade, 9 Septembre 2018 sur le Circuit Bugatti du Mans).

Préparation

Allégée, rabaissée, dépouillée, harnachée, arceautée, renforcée, affutée … lorsque cette MGA a été transformée en machine de compétition, rien n’a été laissé au hasard. Elle dispose d’un moteur BMC 4 cylindres de 1588cc qui développe 127cv avec deux carburateurs SU HS6.

Le dossier de la voiture comporte de nombreuses factures, le BMIHT, le PTH FIA, le Passeport Technique 3 volets ainsi que des copies de manuels d’utilisateurs d’époque. Il est à noter que cette MGA dispose d’un titre de circulation Britannique.

Ses récentes performances au sein de l’Historic Tour ont démontré que cette MGA est dans un excellent état « ready to race ». Son PTH FIA est valable jusqu’au 31 Décembre 2026 (Période E). Une très belle automobile, idéale pour prendre part au prochain Tour Auto…

l'histoire du modèle

La genèse de la MGA

La conception de la MG A remonte à 1951 lorsque le designer/ingénieur Syd Enever créa un prototype conçu pour les 24h du Mans sur une base de MG TD. La ligne somptueuse qu’il dessina pour cette voiture (« UMG 400 ») était déjà très proche de ce que la version définitive de la future MG A s’apprêtait à devenir. Une attention toute particulière fut portée à l’aérodynamisme. Malgré tous ces efforts, la voiture abandonna au bout de quelques heures de course suite à des ennuis mécaniques.

La direction de BMC s’étant engagée entre-temps sur la construction des Austin-Healey à Abingdon, le projet de la MG A fut mis de côté pendant quelque temps jusqu’à ce que Leonard Lord donne enfin son feu vert pour le lancement de la commercialisation.

Présentée en 1955 au Salon de Francfort, les attentes étaient grandes autour de la nouvelle MG A. Les TC, TF et TD étant vieillissantes, il était impératif pour la marque Britannique de séduire à nouveau sa clientèle. La A fit une apparition remarquée. Le dessin, résolument moderne pour l’époque, était d’une grande finesse.

La A reprenait le châssis élargi de la TD, permettant une assise plus basse des sièges, et profitait du nouveau moteur série B de la Magnette avec une suspension à roues indépendantes à l’avant et à lames de ressort et pont rigide à l’arrière. Les tambours des premiers modèles furent remplacés par la suite par des freins à disque à l’avant. La cylindrée de 1489cc des premiers modèles 1500 fut ensuite portée à 1588cc puis à 1622cc, offrant des puissances allant de 69cv à 111cv pour la mythique Twin Cam.

Production

Produite de 1955 à 1962 à plus de 100 000 exemplaires, en de nombreuses versions, coupé ou cabriolet, elle fut une véritable réussite commerciale tant aux Etats-Unis (près de 80% de la production) qu’en Europe. Après sept années de bons et loyaux services, elle s’effaçait au profit de la non moins célèbre MG B…

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !