MGB Cabriolet

Importants travaux de restauration. Excellente condition.

Pour vivre un été sans fin, cheveux au vent...

millésime1973
  
prix25 000 €
NOUS CONTACTER

le véhicule

Histoire de notre MGB Cabriolet

La MGB Cabriolet que nous proposons à la vente a été livrée neuve aux Etats-Unis en Août 1973. Après son retour en Europe, elle a été acquise au milieu des années 90 par un passionné du Sud de la France. Alors vendue à une autre personne résidant dans cette même région, elle a ensuite rejoint l’Ain où elle s’est installée depuis 2010 jusqu’à aujourd’hui.

Au total, ce sont près de 41 000 € qui ont été dépensés depuis 2010 pour faire de cette MGB l’excellente automobile qu’elle est aujourd’hui, tant esthétiquement que mécaniquement. Toutes les factures sont présentes dans le dossier accompagnant la voiture. La relecture de celles-ci nous ont permis de constater l’ampleur des divers travaux d’entretien et de restauration qui ont été réalisés par le dernier propriétaire, véritable amoureux de la marque MG.

Travaux de restauration et d’entretien

En Mars 2011, tout l’intérieur a été refait dans un atelier de sellerie spécialisé (sièges, panneaux de portes, moquettes, dessous de tableau de bord, moquettes de coffre). Quelques mois plus tard, il a été décidé d’installer un moteur neuf, de même type que celui qui équipait la voiture à l’origine. Lors de la même intervention mécanique, la MGB a reçu un nouvel embrayage et entre autres, un coupe-circuit.

En Mars 2014, divers travaux de restauration ont été entrepris chez Boche Auto (spécialiste reconnu des voitures Britanniques dont la MGB) : installation d’un tableau de bord en bois, remplacement complet du faisceau électrique, installation d’un allumage électronique et d’une nouvelle bobine d’allumage, montage d’un bocal de lave-glace et branchement des gicleurs et enfin, réparation et réglage du starter sur le carburateur.

En Juin 2016, il a été décidé de refaire entièrement la peinture de la voiture. Le véhicule a été totalement démonté, plusieurs travaux de carrosserie ont effectués avant que la voiture ne bénéficie d’une nouvelle splendide robe rouge. En outre, un important travail de traitement des soubassements a été effectué.

Enfin, les dernières factures d’entretien font mention de plusieurs éléments de première importance. En effet, notons qu’en Mars 2018, à nouveau chez Boche Auto, une nouvelle boîte de vitesses a été posée (boîte Ford T9 à 5 rapports). En outre, lors d’autres interventions, une pompe à essence additionnelle avec interrupteur a été installée ainsi qu’une nouvelle pompe à eau, un alternateur neuf et également un ventilateur électrique.

Notre essai routier

Notre essai routier nous a démontré à quel point ce splendide cabriolet Anglais se trouve dans un excellente santé grâce aux nombreux travaux réalisés sur la voiture et à l’utilisation très soigneuse de son dernier propriétaire. Elle démarre au quart de tour sans émettre la moindre fumée et prend ses tours sans aucune difficulté. La boîte Ford est extrêmement souple, rendant l’ensemble très agréable. Notons en outre que les 4 pneus viennent d’être changés. Le contrôle technique qui a été réalisé fin Septembre est bien évidemment totalement vierge de toute défaillance.

La voiture est accompagnée de sa roue de secours et de son couvre-capote.

Le dernier propriétaire de cette superbe MGB Cabriolet n’a rien laissé au hasard pour faire de sa voiture la brillante automobile de collection qu’elle est aujourd’hui. La restauration complète dont cette jolie Anglaise a bénéficié réserve de beaux jours à son futur (chanceux) propriétaire. Rouler cheveux au vent n’aura jamais été aussi chic…

l'histoire du modèle

La naissance d’une star

L’histoire de la MGB débute avec trois hommes : Syd Evener, John Thornley et Roy Brocklehurst. Ce sont ces derniers qui vont participer à la genèse de la « voiture de sport la plus produite de l’histoire de l’automobile ». La marque MG, alors portée par la vieillissante MGA, a besoin de sang neuf. C’est ainsi que dès la fin des années 50, les premiers projets de design pour la future B sont à l’étude.

Présentée au public en Septembre 1962 au Salon d’Earl Courts, la MGB séduit très rapidement grâce notamment à sa facilité d’utilisation et sa grande polyvalence mais aussi sa ligne, formidablement bien réussie alliant « classe à l’anglaise » et sportivité.

Mk1, Mk2 (et Mk3)…

D’abord présentée uniquement en version cabriolet, la B va connaître une grande série d’améliorations diverses durant sa carrière. La première version (Mk1) dispose d’un moteur 4 cylindres de 1798cc aisément reconnaissable grâce aux poignées de portes « à tirer ». A partir de 1964, un moteur à 5 paliers, plus robuste, remplace le bloc 3 paliers original qui était légèrement plus puissant mais moins fiable. La plus grande innovation de la B Mk1 apparaît en 1965 quand MG présente la GT, une version fermée du cabriolet. Un peu moins puissante que la version découvrable, elle va connaître un véritable succès commercial avec pas moins de 125 000 unités produites entre 1965 et 1981.

En Novembre 1967, sont présentées les versions Mk2 du cabriolet et de la GT. Celles-ci adoptent une nouvelle boîte totalement synchronisée. Une boîte automatique est désormais proposée en option et le chauffage est installé de série. Un certain nombre de modifications interviennent aussi au niveau du design, notamment pour les exemplaires destinés au marché Nord-Américain.

Il n’y a pas de version Mk3 officielle. Cependant, les changements extérieurs et mécaniques concernant les modèles destinés à l’export aux US (la majorité de la production) sont tellement importants entre 1970 et 1980 que l’on est en droit de considérer que la Mk2 s’arrête en 1970. Ce sont les modèles de cette série qui se verront affublés de gros « bumpers » en caoutchouc noir à partir de 1974 afin de respecter les normes US.

Production

Près de 515 000 MGB (Cabriolet & GT confondus) seront produites entre 1962 et 1980, faisant de cette légende de l’industrie Britannique la voiture de sport la plus produite de l’histoire ». Témoin d’une époque révolue, cette icone automobile, qui incarne le « chic à l’Anglaise » et qui s’est par ailleurs distinguée à de très nombreuses reprises en compétition, a acquis un statut de star, et ce à jamais…

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !