Porsche 911 3.2 Jubilé

Rare série limitée Jubilé. Un seul et unique propriétaire depuis 1987 !

Pour posséder une superbe et rarissime 911, une valeur sûre pour l'avenir...

millésime1987
  
prix59 000 €
NOUS CONTACTER

le véhicule

L’histoire de notre Porsche 911 3.2 Jubilé

La Porsche 911 3.2 que nous présentons à la vente est spéciale à bien des égards. Il s’agit de l’un des 875 exemplaires « Jubilé » produits par la marque Allemande pour célébrer la 250.000ème 911 produite (il se trouve en plus que cet évènement coïncidait avec le 25ème anniversaire de la Porsche 911, présentée au Salon de Francfort en 1963). Au-delà de sa grande rareté, cette superbe 3.2 est une première main, d’origine Française !

La série spéciale Jubilé se caractérise par plusieurs éléments qui lui sont propres : une couleur spécifique (Bleu Diamant métallisé, code L697) qui orne l’ensemble de la carrosserie mais aussi les jantes, une couleur spécifique pour l’intérieur (cuir bleu argenté, code RZ) et également la signature de Ferry Porsche qui orne les appui-têtes des deux sièges avant.

L’exemplaire qui illustre cette page a été livré neuf par le Garage du Mont-Blanc à Aix-les-Bains le 23 Décembre 1987. Elle compte aujourd’hui 220 560 km d’origine. Comme signalé plus haut, cette 911 3.2 n’a eu qu’un seul et unique propriétaire depuis sa livraison. Compte tenu de ces éléments, le dossier de la voiture contient toutes les factures depuis 1988 jusqu’à aujourd’hui (pour un montant total avoisinant 55 000 €) ainsi que le carnet d’entretien d’origine.

De série, cette rare édition limitée de Porsche 911 était déjà très bien équipée avec entre autres les sièges électriques et la climatisation. En outre, l’étiquette d’options d’usine (toujours présente sous le capot avant et également dans le carnet d’entretien) nous a renseignés sur les équipements additionnels de cette voiture : toit-ouvrant électrique (étanche et parfaitement fonctionnel), essuie-glace arrière et garnissage des sièges en cuir fin. Enfin, ses phares jaunes d’époque, toujours présents, font foi de ses origines Françaises.

Dernier entretien et essai routier

En Décembre 2018, un grand entretien complet a été effectué par un spécialiste reconnu de la région Lyonnaise (GT Sport) et ce pour un montant total de 6 840 € incluant entre autres : changement des cardans, changement des capteurs de régime PMH, dépose-repose de la barre stabilisatrice arrière et changement des biellettes, dépose-repose de l’ensemble moteur-boîte (vidange complète de l’ensemble), contrôle de l’embrayage, réglage de la distribution, remplacement des joints spy de vilebrequin (avant et arrière), remplacement de l’insonorisant moteur,  remplacement des plaquettes avant, réparation de la climatisation, remplacement du moteur d’essuie-glace arrière et remplacement des durites de chauffage. En outre, il est à noter que les 4 pneus viennent d’être changés par nos soins.

Cette 911 se présente aujourd’hui dans un très bel état tant d’un point de vue esthétique que mécanique. L’essai routier que nous avons réalisé à la suite de ces travaux nous a confirmé la qualité du travail effectué. Tout ce qui avait besoin d’être remplacé ou contrôlé l’a été. Elle démarre au quart de tour sans émettre de fumée anormale, garde un ralenti stable et prend correctement ses tours. La boîte G50 qui équipe toutes les 3.2 à compter de 1987 coulisse parfaitement, enchaîner les 5 rapports au son du Flat 6 est un véritable plaisir !

Rarissime (seulement 875 exemplaires produits), livrée neuve en France et ayant appartenu à la même personne depuis le début de sa vie, cette Porsche 911 3.2 Jubilé ne manque pas d’arguments pour séduire. Voici une belle opportunité de se porter acquéreur d’une très belle auto à la valeur solide sur le marché des 911 refroidies par air. Accompagnée de tous ses éléments d’époque et préservée dans un état d’origine exceptionnel, elle saura convaincre les amateurs les plus avertis.

l'histoire du modèle

La Carrera 3.2 en quelques mots…

« S’il est une Porsche qui fait l’unanimité, c’est bien la 911 3.2 Carrera. Parce qu’elle est à la fois classique, moderne, parce qu’elle est extraordinaire de fiabilité, parce qu’elle n’aurait jamais dû exister et parce qu’elle a marqué la renaissance de la 911 et la transition entre classiques et modernes. Un modèle attachant, ayant une place à part dans le cœur des Porschistes, parfait pour entrer dans le monde de la 911 ».

Il est difficile de mieux résumer la Carrera 3.2 en quelques mots (Ferdinand Magazine).

La fin de la 911 ?

En 1972, le professeur Ernst Fuhrmann est promu à la tête de Porsche AG. Selon lui, la recette des futurs succès de la marque Allemande passe par le remplacement du modèle phare de la gamme, la 911. Conséquence de cela, le projet de la 928 est rapidement lancé. Porsche entend, à travers ce nouveau « flagship » satisfaire les futures normes de bruit et de pollution qui pointent à l’horizon. La révolution est en marche : moteur V8 avant refroidi par eau et style avant-gardiste. La 928 fait son apparition en 1978 et remporte alors le titre de la voiture de l’année.

Il semble clair alors que la 911 SC, présentée en 1978 également, sera la dernière de la lignée. Seulement, après quelques mois, Porsche s’aperçoit que les ventes de la 928 ne décollent pas. Malgré la volonté de la marque de remplacer la 911, cette dernière continue de se vendre. Rapidement, le constructeur Allemand se retrouve confronté à de grosses difficultés financières et à une chute significative des ventes sur le marché US.

Peter Schutz, le retour aux fondamentaux

Ernst Fuhrmann est alors remercié et remplacé par l’Américain Peter Schutz, l’homme sans qui la 911 aurait cessé d’exister. Son objectif : booster les ventes sur le marché US et redresser les comptes. Il présente d’abord une 911 SC cabriolet au Salon de Genève 1982 avant deux années plus tard, de présenter la Carrera 3.2 ! Ces deux idées sont sources d’excellents résultats. En 1985, Porsche écoule plus de 25.000 exemplaires de 911 ! Le retour aux fondamentaux s’avère payant pour Schutz : la 911 en tant que reine de la gamme, les jantes Fuchs et l’appellation Carrera ! On ne change pas une équipe qui gagne !

231cv, un flat 6 de 3.2 de cylindrée, un nouveau système d’injection électronique, l’ensemble étant d’une qualité de finition et de fiabilité à faire pâlir la concurrence. Les premiers millésimes sont équipés de la boîte 915 avant que la fameuse G50 ne vienne changer la donne.

Performante, sobre mais magique, la Carrera 3.2 a redonné vie à la famille 911 grâce à la vision de Peter Schultz. Utilisable au quotidien, dérivée dans de nombreuses variantes (coupé, cabriolet, targa, turbo-look et speedster), elle s’est imposée comme un classique au sein des classiques. Près de 80 000 exemplaires sortiront des usines Porsche avant que la 964 ne vienne continuer d’écrire l’histoire…

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !