Jaguar XJS Cabriolet V12 6.0 (AJ6 Eng.)

La puissance de la XJR-S dans un confort absolu

Une invitation au voyage pour du cruising ensoleillé...

millésime1994
NOUS CONTACTER

le véhicule

Jaguar XJS Cabriolet V12 6.0 : un modèle exclusif

Mise en circulation début 1994, cette superbe Jaguar XJS Cabriolet 6.0 V12 (AJ6 Eng.) a été acquise par son actuel propriétaire en 2014. Présentée dans une superbe combinaison de couleurs (extérieur Gun Metal, intérieur Barley), elle figure parmi les derniers exemplaires de la XJS produits.

Equipements

Dotée du moteur 6.0 V12, cette XJS est également équipée de suspensions sport, de jantes à 5 branches, de la climatisation, d’un régulateur de vitesse, de sièges électriques (10 mémoires de position côté conducteur), de lave-phares, d’une capote électrique et d’un trip computer.

Entretien

Hormis tous ces équipements, cette Jaguar a également bénéficié d’une importante mise au point moteur baptisée « Plus Torque Conversion » réalisée par AJ6 Engineering (factures présentes dans le dossier).

The Bleinheim Gang qui a réalisé un article sur l’automobile qui illustre ces quelques lignes explique : « la préparation vise un accroissement du couple, gage d’une plus grande souplesse et d’un agrément optimisé, plutôt que la recherche de puissance pure. » La XJS se voit ainsi dotée de certaines améliorations telles qu’un boîtier électronique modifié, une ligne d’échappement inox, des conduits d’admission renforcés…

L’important dossier de factures, témoin de la grande attention que portaient les différents propriétaires à cette automobile, retrace quasiment la totalité des travaux effectués depuis sa sortie d’usine en 1994. Le carnet d’entretien est à jour faisant foi de la dernière révision importante.

Produites à partir de mi-1993 à seulement 150 exemplaires, les XJS V12 6.0 Cabriolet sont des automobiles exclusives, rarement disponibles sur le marché. 73 exemplaires seraient des versions 2+2 (c’est le cas de la voiture que nous proposons à la vente) tandis que les autres seraient des exemplaires Célébration.

Avec 98.566 km au compteur, cette Jaguar représente une opportunité d’acquérir une très belle automobile classique. Témoin de son temps, la beauté brute de la XJS tranche avec la morosité des modèles modernes. Rouler cheveux au vent n’a jamais été aussi élégant.

l'histoire du modèle

La Jaguar XJS Cabriolet V12 6.0 : une beauté brute

« De même que le bon vin, les Jaguar se bonifient avec le temps, comme en témoigne la XJS ». Ainsi titrait l’article de José Rosinski dans l’Auto-Journal de Juillet 1993. Dévoilée en Septembre 1975, la XJS arrive avec la lourde tâche d’assurer la succession de la Type-E. Davantage un voiture de grand tourisme plutôt qu’une sportive, la rupture est brutale.

D’abord proposée en Coupé uniquement, la XJS connaîtra plusieurs variantes et de multiples motorisations lors de sa longue et belle carrière. Après le Coupé, la gamme s’élargira en proposant d’abord un Targa puis une version Cabriolet un peu plus tard. Le carrossier britannique Lynx proposera même un Shooting Brake pour une clientèle fortunée souhaitant plus d’exclusivité.

Grâce à TWR (Tom Wilkinshaw Racing), la XJS connaîtra de beaux succès en compétition dont une formidable victoire lors des 24h de Spa 1984.

Après une vingtaine d’années de bons et loyaux services, la XJS tirait sa révérence début 1996 en laissant la place à la XK8.

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !