Ford Cortina Lotus Mk1 FIA

Une arme redoutable pour s'engager en VHC. Préparation d'excellente qualité.

Pour les inconditionnels de Jim Clark...

millésime1963
  
prix70 000 €
NOUS CONTACTER

le véhicule

L’un des premiers exemplaires

La Ford Cortina Lotus que nous présentons à la vente a été assemblée en 1963, elle figure donc parmi les premières produites. Selon son numéro de châssis, il s’agit d’un modèle 125E, à savoir une version « pre-Aeroflow » (clignotants séparés de la calandre, absence de grille d’aération sur les montants arrière, absence de bouche d’aération sur le tableau de bord).

En Mai 2014, cette Cortina Mk1 a été achetée par un passionné Français qui souhaitait s’exprimer en compétition tout comme son précédent propriétaire, un autre Français, le faisait avant lui. Depuis cette date, il a dépensé pas moins de 44 000 € pour faire de cette voiture l’arme redoutable qu’elle est aujourd’hui. Rien n’a été laissé au hasard.

Caractéristiques

Elle dispose d’un moteur Ford Lotus Twin Cam de 1598cc alimenté par deux carburateurs Weber 45 et d’une boîte de vitesses 4 rapports close ratio. Quant à l’habitacle, il a été entièrement dépouillé au profit du strict nécessaire pour la compétition. Toute forme de « confort » a été retirée et remplacée par des arceaux, baquets avec harnais, extincteurs (le tout homologué FIA).

Durant les quatre dernières années, la voiture a été engagée dans trois éditions du Tour Auto en VHC par son dernier propriétaire (2017, 2016 et 2015). Ces trois expériences se sont soldées à chaque fois par des excellents résultats compte tenu de la très sérieuse compétition qui règne en VHC. Pour illustrer ceci, notons par exemple une 14ème place au général et une très belle 11ème place à l’indice de performance lors de la dernière participation de la voiture et de son heureux propriétaire en 2017.

Le dossier accompagnant la voiture comprend le PTH FIA de la voiture (période F), de nombreuses photos et vidéos pendant les différents Tour Auto auxquels elle a pris part ainsi que les nombreuses factures d’entretien et de préparation dont cette Cortina a bénéficié depuis Mai 2014. La dernière d’entre elles, datée du 8 Octobre 2018, s’élève à plus de 2000 €.

Cette fantastique Cortina Lotus, figurant parmi les premières produites, se trouve aujourd’hui dans un excellent état « ready to race ». Une automobile de choix pour s’engager dans le prochain Tour Auto et se distinguer au classement général de l’indice de performance. Les inconditionnels de Jim Clark apprécieront…

l'histoire du modèle

La Cortina Lotus dans Sport Auto

« La Ford Cortina Lotus possède un brio absolument exceptionnel. Sa vivacité, sa précision, sa légèreté sont époustouflantes. Le revers de la médaille consiste en une finition très ordinaire et aussi, dans une certaine mesure, en une tenue de route qui nécessite une période de familiarisation avant d’être comprise. Dans l’ensemble, le tempérament de cette voiture sort tout à fait de l’ordinaire : et même si l’on n’est pas d’accord avec tous ses traits, on n’échappe pas à son allégresse ». (José Rosinski, Sport-Auto, 1966)

La genèse d’un mythe

La Ford Cortina Lotus est le résultat de la collaboration entre le géant Ford Grande-Bretagne et le constructeur Britannique de voitures de compétition Lotus. Au début des années 1960, les deux marques avaient autant besoin l’une que l’autre que cette aventure voie le jour et accessoirement, il est à noter que rien n’aurait été envisageable l’une sans l’autre. Ainsi, quand Walter Haynes fut chargé par la maison-mère de Dearborn de développer un programme de compétition pour Ford Grande-Bretagne, les contacts se firent rapidement.

Les automobiles de série de Ford GB étaient alors jugées beaucoup trop conservatrices et même quelque peu démodées lors de leurs sorties (cf. Anglia et Cortina). La marque Lotus, quant à elle, se trouvait à ce moment-là dans une situation économique compliquée et son deal avec Ford GB lui permit d’agrandir considérablement son usine.

Le projet de la Cortina Lotus fut confié à Hugh Haskell, le chef ingénieur de la marque Britannique qui travailla de concert avec les ingénieurs de Ford. En Août 1962, un prototype fut mis au point et rapidement poussé dans ses retranchements par celui, grâce à qui, cette voiture deviendra mythique par la suite : Jim Clark. Tous les tests, les améliorations et les corrections furent réalisées par lui. Ceci n’est probablement pas étranger à l’amour inconditionnel que Clark portait à cette automobile…

En Octobre 1962, quand les mises au point furent achevées, la Ford Cortina Lotus Mk1 fut annoncée puis présentée au monde lors du 4ème Racing Car Show à Olympia (Londres) en Janvier 1963. Toutes les Mk1 commencèrent alors leur vie dans l’usine Ford de Dagenham, toutes peintes Ermine White (hormis certains modèles Works qui furent peints en rouge) avant d’être acheminées, nues, vers l’usine de Cheshunt pour y recevoir des pièces et des élements de carrosserie made in Lotus : moteur Twin Cam, boîte de vitesses « close-ratio », suspensions, freins, portes en aluminium (tout comme le coffre et la capot moteur) etc.

Jim Clark ou Sir John Withmore ?

La Cortina Lotus devint rapidement très célèbre notamment grâce aux brillants exploits de Jim Clark et de Sir John Withmore. Anecdote amusante, le dessin commandé par Ford qui apparaissait sur la brochure de présentation de la voiture mettait en scène deux personnes tout sourire aux visages familiers : Colin Chapman dans le siège passager, Jim Clark derrière le volant. Comme un signe…

Galerie Photo

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS !